LNHS


 
AccueilAccueil  Portail du DGPortail du DG  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Meryl Streep et la doctrine néolibérale

Aller en bas 
AuteurMessage
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 5045

MessageSujet: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Sam 14 Jan - 12:43

MERYL STREEP ET LA DOCTRINE NÉOLIBÉRALE




Un morceau de robot à Meryl Streep, certes – son discours aux Goldon Globes Awards « était ça que c’tait », comme dirait ALACLAIR. Mais pas le robot au complet cependant. Je m’explique.

 

Au fond, Meryl Streep n’a pas besoin de nous rappeler à quel point Donald Trump est un dégénéré empoigneur de chattes sans consentement et que, tsé, c’est toujours assez dangereux de laisser un tel mégalomaniaque avoir le dernier mot sur le fatidique bouton nucléaire. Sans parler de son éventuel cabinet qui, lui, sera sans contredit le groupe de prostitués-à-corporations le plus corrompu et porté au scandale de toute l'histoire de la ploutocratie américaine. Vous pouvez miser votre dernière chemise propre là-dessus.

 

Meryl n’est pas non plus obligée de nous rappeler à quel point Furet Trump Doritos représente un néofascisme de moins en moins discret – et qui sévit un peu partout dans le monde présentement. Shout-out à Marine Le Pen, le Brexit, ou à Rambo Gauthier (DEP en menuiserie tout de même) lors d’un futur pas trop loin de chez nous.

 

Quoi que, d’un autre côté, elle fait bien de nous ramener à l’ordre. Elle a raison de mentionner que des groupes ultra fascistes refont émergence à la lumière du jour, eux qui étaient dans l’ombre depuis les années 60 – oh wait, est-ce vraiment ce qu’elle a dit ? Parce que, dorénavant, il est vrai que la suprématie blanche peut s’afficher sans borne, et ce par l’entremise d’un autoritarisme plus cheap que jamais. Maintenant, les nationalistes extrémistes s’organisent encore plus que l'ex-bande d'Edward Norton dans le film Génération X-trême, le tout sans se soucier du réel danger qu’un tel chauvinisme puisse apporter. Hashtag je suis La Commune de Paris de 1871.

 

Encore là, au risque de se répéter, il faut savoir que Donald Trump n’est pas la plus grande menace pour l’humanité. En fait, le réel danger provient du next dude turbo fanatique dans l'âme qui se manifestera éventuellement, voire celui qui prend des notes dans un coin sombre et qui se dit qu’il pourrait faire crissement mieux que ce Mussolini manqué de New York. Style avec un discours encore plus poignant que la voix de Dan Bigras dans ses pubs de Dodge Ram et avec le visage moins machiavélique que celui d'Hillary Clinton lorsqu'elle manque de Xanax. Le tout avec une bonne touche de alt-right dans le tapis et un faux discours de brassage de cabane à la JFK. Pourquoi changer une recette gagnante ? Pis beaucoup de répression policière, aussi. Spécialement aux dépens des premiers vrais dissidents – prenez le Dakota du Nord par exemple. D’ailleurs, une question s’impose : à quand un premier leader de l’extrême droite qui viendra nous jouer la carte hitlérienne du « we were stabbed in the back » ? Bonne question, Jean-Maurice.

 

En passant, si Sophie Thibault est une reptilienne, alors David Wolfe n’est pas un charlatan, la Terre n'est pas ronde et le soleil tourne effectivement autour de celle-ci. Il est vrai qu’Alex Jones voudrait bien nous vendre un élixir anti-fluor (dans l’eau), ou un kit de survie en nourriture sèche pour au moins trois mois, mais là, on fait comme Melania Trump les soirs de pleine lune, ou comme le Huffington Post avec ces innombrables pièges à clics du calice, rapport que : on s’écarte ! Quoi que, il y a raison de se demander ce qui est pire. Les conspirationnistes qui prétendent all kinds, ou Meryl Streep qui essaie de nous faire croire que la vie était remplie de licornes et d'arc-en-ciel avant l'arrivée de Trump ?

 

Bref, pour m’impressionner, il aurait fallu que sainte Meryl Streep nous parle du néolibéralisme en vrac, genre en plein celui qui enrichit encore plus le Un Pourcent et qui pille la Planète sans se soucier des conséquences futures. Donc, pour que je m'émoustille le poil du gooch, il aurait également fallu qu’elle mentionne ce que l’impérialisme à la sauce néocons fait subir à l’Axe de la Résistance depuis belle lurette. On parle ici d'un Empire qui est prêt à tout afin de conserver son mini avantage hégémonique au profit d'un monde unipolaire – même d’aller gravement provoquer des puissances nucléo-napalmiques telles que la Russie et la Chine. Meryl Streep aurait aussi pu en profiter pour parler du fait que George Walker Bush, Barack Hussein Obama et Hillary Rodham Clinton ont joué les sociopathes sans merci en permettant de tuer plus de six millions de personnes au Moyen-Orient depuis 2001. Mentionnons aussi, tant qu'à y être, que l'Occident a tué entre vingt à trente millions d’humains depuis la Deuxième guerre mondiale : Corée, Viet Nam, Irak deux fois, Syrie, Lybie, Yémen, Palestine, Cambodge, Laos, Afghanistan, Angola, Congo, Guatemala, Indonésie, Pakistan, Soudan, Honduras, Iran, Népal, Nicaragua, Philippines, Yougoslavie, j'en passe et des meilleurs. La guerre contre le mal ? C’est nous, le mal. Sans oublier que le colonialisme de la France et de l’Angleterre a fait suffisamment de dommage au cours de l’histoire ; assez pour ne pas être fier de ses origines à tout le moins. Et je vous épargne le génocide des amérindiens, ou c’est la prescription d’antidépresseurs assurée.

 

À bien y penser, pour que mes yeux s’écartent en forme d’amande devant l’écran, il aurait fallu que l’actrice aux intentions dignes d’une Jeanne D’Arc des temps modernes nous parle des éternels faucons va-t-en-guerre issus du Project for the New American Century – including Robert Kagan, Bill Kristol and friends. De Paul Wolfowitz et de son « New Pearl Harbor ». Du Foreign Policy Initiative (nouveau PNAC) et de sa main mise sur l’opinion publique. De Victoria Nuland, elle qui fut l’ambassadrice américaine de l’OTAN au plus fort du conflit en Ukraine, mais qui est mariée à Robert Kagan – aucun conflit d’intérêt ici. Des tentacules du Council on Foreign Relations sur les universités, avec des têtes d’affiche dignes d’un foutu « Prix Nobel de la Paix» telles que Madeline Albright et Henri Kissinger. De Vice News, lui qui a donné de l’espace médiatique à un George Soros et aux coupeurs de têtes modérés en Syrak. Des mercenaires sans empathie que sont les membres du JSOC (Joint Special Operations Command), eux qui ont opéré et tué des civils en Afghanistan, au Yémen, et bien plus encore. Du monstrueux programme de drones prédateurs, lui qui a un ahurissant taux de marge d’erreur de 90% selon la CIA. Et, sans oublier, du complot de la Ligue du Baseball Majeur, elle qui s’est arrangée pour qu’Edwin Encarnacion ne signe pas à nouveau avec le club canadien de Toronto – outré, je le suis, comme dirait Yoda.

 

Retour de Hillary Clinton en 2020 ? Ou, encore mieux, Michelle Obama peut-être ? Tsé, afin de poursuivre là où son mari nous avait laissés ? Oui, car on sait tous que notre cher Barack Obama n’était qu’un vulgaire face-lift pour l’Empire, et qu’il n’aura servi qu’à étouffer le mouvement progressiste. Désolé de vous l'apprendre ainsi, mais Obama ne fut qu’une marionnette de plus au service de l’élite ; à la solde du Deep State, lui qui tire les ficelles dans l’antichambre du pouvoir. C’est vrai. Des exemples ? Ok. Mais attachez votre tuque avec de la broche, car on décolle vers une longue glissade.

 

Alors, chère Meryl, où étiez-vous lorsque Obama a offert son soutien politique et financier (en armes) à Israël durant les 51 jours de bombardements sur la Palestine, en 2014 ? Où étiez-vous lorsque les États-Unis ont aidé les Saoud à bombarder les femmes, les enfants, les écoles et les hôpitaux du Yémen ? Où étiez-vous lorsque Barack Obama a supporté les terroristes, ignorant du même coup la réelle Démocratie au Moyen-Orient ? Où étiez-vous lorsque Guantanamo est resté actif définitivement ? Où étiez-vous lorsque Obama a fait régner en maître le Patriot Act ? Où étiez-vous lorsque Obama a offert 60 trillions de dollars en armes (le plus gros deal en armes de l’histoire) à cette dictature wahhabite de l’Arabie Saoudite ? Où étiez-vous lorsque le premier POTUS noir a mandaté l’exécutif en chef de Monsanto au poste de la FDA (« Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux ») ? Où étiez-vous lorsqu’il a octroyé des permis spéciaux à BP (British Petroleum) ainsi qu’à d’autres compagnies de pétrole, les exemptant ainsi de toutes lois protectrices sur l’Environnement ? Où étiez-vous, Meryl Streep, lorsque Obama a nommé un lobbyiste de chez Goldman Sachs, du nom de Mark Patterson, comme secrétaire américain au Trésor Geithner ? Où étiez-vous lorsque, en 2014 et sous l’administration Obama, le département de police a reçu des dizaines de milliers d’armes automatiques ; 200 000 chargeurs de munitions, des milliers d’équipement de camouflage et de vision de nuit, des centaines de silencieux, des fourgons et des avions blindés, voire un équipement ajouté à l’armure du département de police qui, lui, donnait déjà des airs militaires de par son look et ses agissements ? Où étiez-vous, diantre, lorsque Obama a lancé un programme de modernisation de ses armes nucléaires avec un financement d’un trillion étalé sur trente ans ? Et, finalement, où étiez-vous, Meryl, lorsque l’OTAN, dirigée par les États-Unis bien sûr, a décidé de déployer le plus grand attroupement militaire en Europe de l’Est depuis la Seconde guerre mondiale, haussant ainsi sa stratégie de la Tension et d’Endiguement envers la Russie (une puissance nucléaire de surcroît) ?

 

Autrement dit, où étiez-vous, Meryl Streep, lorsque Obama emprisonnait un nombre record de sonneurs d’alarme et qu’il bombardait des mariages à travers le monde ? Probablement en train de boire du Petrus et de manger du caviar pendant que la nounou americano-mexicaine s'occupait du ménage et des enfants. Ou à une séance de cardio-training peut-être ?

 

M'enfin, vrai que Trump nous apporte l'apo-calice en pleine poire, Madame Streep. Mais il n'est que la cerise sur le gâteau qu'on vous dit. En effet, puisque la doctrine néolibérale est devenue inexvulnable (mot inventé pour la cause) sous la tutelle de Barack Obama. Grâce à lui, les corporations, les banques, les pétrolières, Wallstreet, le complexe militaro-industriel et le reste du sommet féodal a empoigné plus que jamais le reste de la Nation, et ce, au moyen d'un totalitarisme inversé sans précédent  – l’économie prend le contrôle du Gouvernement. Rapport qu'il a ouvert les portes toutes grandes à ce cher Donald Trump. Ce dernier, au fond, n'y sera mandaté qu’afin de perpétuer l'éternel agenda du gain, mais avec une touche scandaleuse, tsé le tout afin de nous ramener un Sauveur à la sauce faussement socialiste lors des prochaines élections, et de calmer le jeu pour longtemps ensuite. Si la tendance se maintient, il y a fort à parier que le prochain démocrate sera élu à 80%, dans quatre ans, et que tout le monde criera VICTOIRE ensuite !  That's the name of the game, comme aurait dit feu Benoit Perron.

 

Post-Scrotum : Et ne pensez pas que vous ne contribuez point à ce fléau qu’est le fascisme sans merci, Madame Streep. Car le capitalisme corporatif est le carburant primaire dans le moteur qui s’assure de perpétuer ce mode de civilisation sur le Globe. C’est donc dire que, oui, en achetant n’importe quoi, le tout sans être responsable et sans se soucier de ce qui vient avec, on encourage l’esclavage des enfants. Oui, on persécute des nations. Oui, on tue des gens. On va se le dire, rendu-là, même le Docteur Terreur trouverait que ça va trop loin.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
Etienne
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 662
Équipe : ATL
Réputation : 2542

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 17 Jan - 10:54

4 choses a dire:

1- tu postules quand pour prendre la place de Richard Martineau ?? 
2- A quand une blague sur hélene David  ???
3- Sophie Thibeaut batard que j'ai ris !!! 
4- Fais moi un enfant je veux que mon enfant soit aille le talent de nhl 94 dans son ADN !!!!
Revenir en haut Aller en bas
BostonHamel
DG Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1114
Équipe : BOS
Réputation : 2311

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 17 Jan - 11:24

Etienne (winnipeg) a écrit:
4 choses a dire:

1- tu postules quand pour prendre la place de Richard Martineau ?? 
2- A quand une blague sur hélene David  ???
3- Sophie Thibeaut batard que j'ai ris !!! 
4- Fais moi un enfant je veux que mon enfant soit aille le talent de nhl 94 dans son ADN !!!!

Sa l'air que Etienne est tout un brin d'homme , manque pas ta chance Charlie
Revenir en haut Aller en bas
Charlie09 STL
Admin
avatar

Nombre de messages : 2723
Équipe : STL
Réputation : 5045

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 17 Jan - 11:37

Etienne (winnipeg) a écrit:
4 choses a dire:

1- tu postules quand pour prendre la place de Richard Martineau ?? 
2- A quand une blague sur hélene David  ???
3- Sophie Thibeaut batard que j'ai ris !!! 
4- Fais moi un enfant je veux que mon enfant soit aille le talent de nhl 94 dans son ADN !!!!


Haha, NHL 94 for life !

P.S. : Je vous annonce qu'il y aura un autre tournoi NHL94 vendredi le 24 février, so commencez à vous pratiquer !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://www.kzom.ca/
Etienne
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 662
Équipe : ATL
Réputation : 2542

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 17 Jan - 12:31

hahahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Shark's GM
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 270
Équipe : SJ
Réputation : 1435

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 7 Fév - 16:05

Etienne (winnipeg) a écrit:
Razz 4 choses a dire:

1- tu postules quand pour prendre la place de Richard Martineau ?? 
2- A quand une blague sur hélene David  ???
3- Sophie Thibeaut batard que j'ai ris !!! 
4- Fais moi un enfant je veux que mon enfant soit aille le talent de nhl 94 dans son ADN !!!!
Razz Very Happy Razz Razz Very Happy Razz Razz
Toi tu devrais faire du stand-up!

J'en pleure encore!!
Revenir en haut Aller en bas
Mariobros1965
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 256
Équipe : EDM
Réputation : 1412

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 7 Fév - 17:49

Osti que tes malade Charlie!
Quel texte! Du contenu incroyablement et bien malheureusement véridique!
Revenir en haut Aller en bas
DGViau
DG Vétéran
avatar

Nombre de messages : 1376
Équipe : MIN
Réputation : 3618

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 7 Fév - 18:37

Ça torche en saint tabarcrisse !
Revenir en haut Aller en bas
Etienne
DG Établi
avatar

Nombre de messages : 662
Équipe : ATL
Réputation : 2542

MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    Mar 7 Fév - 18:49

Shark's GM a écrit:
Etienne (winnipeg) a écrit:
Razz 4 choses a dire:

1- tu postules quand pour prendre la place de Richard Martineau ?? 
2- A quand une blague sur hélene David  ???
3- Sophie Thibeaut batard que j'ai ris !!! 
4- Fais moi un enfant je veux que mon enfant soit aille le talent de nhl 94 dans son ADN !!!!
Razz Very Happy Razz Razz Very Happy Razz Razz
Toi tu devrais faire du stand-up!

J'en pleure encore!!

hahahahahah !!!! merci merci !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meryl Streep et la doctrine néolibérale    

Revenir en haut Aller en bas
 
Meryl Streep et la doctrine néolibérale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ta vie de rêve
» (f) meryl streep ? ratings don't last. good journalism does.
» Meryl Streep --- Driectrice de l'académie
» F ? (Meryl Streep) "Momma, I don't want no drama."
» (f) grace "gracie" jane gummer -> petite soeur, complice, confidente et meilleure amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LNHS :: Divers :: Autres-
Sauter vers: